Comment faire une fresque murale en relief ?

septembre 26, 2019

Processus de création étape par étape

Bonjour cher visiteur, c'est Anubis qui vous parle depuis sa Forge aux Trésors pour vous apporter un petit tutoriel en plusieurs parties pour vous apprendre comment réaliser vous-même cette magnifique fresque murale issue de votre univers préféré.

détail de la freque

Bien qu'impressionnant, ce projet est assez simple et facile à réaliser pour peut que l'on dispose d'un espace de travail que l'on puisse salir sans risque, comme un garage ou une terrasse.

Je vous propose donc de fabriquer une fresque murale faussement ancienne (ou pas) en relief.

Pour ce faire, vous aurez besoin :

  • Des plaqueProcessus de création étape par étapes de placo (j'ai prris des plaques de 250cm x 60cm)
  • des feutres
  • une dremel avec une petite fraise arrondie, laquelle ne survivra probablement pas à la gravure.
  • D'une ponceuse à plâtre avec du papier de verre assez fin. Je précise une ponceuse spéciale pour plâtre. Si vous en utilisez une une traditionnelle vous risquez de l'endommager.
  • des peintures acryliques
  • d'un mètre, crayon de papier, règle, équerre, et tout le nécessaire pour dessiner.
Ce dont vous aurez besoin pour faire votre fresque

Voici une partie du matériel dont vous aurez besoin dans un premier temps.

Première étape

Le motif

J’ai commencé par reproduire le dessin au crayon de papier sur les plaques de placo. Pour redimensionner une image que vous aurez récupéré sur internet, appliquez un quadrillage dessus, refaites-le sur votre (vos) plaque à l’échelle et servez vous-en comme repère pour reproduire le motif.

le dessin est reproduit au feutre sur les plaques pour préparer la gravure.

Deuxième étape

La gravure

La suite de la création d'une fresque en relief c'est.... de créer le relief. J'ai gravé entièrement le motif au moyen d'une dremel.

Je ne vous cacherai pas que la fraise n'y a pas résisté. De plus il faut être vigilant: la poussière de plâtre étant fine et humide, elle risque d'abîmer la dremel si elle s'infiltre à l'intérieur.

De plus, cette opération fragilise énormément les plaques de placo, qui auront tendance à se casser le long des lignes de gravure. Faites-vous aider si jamais vous devez les déplacer sur une longue distance ou dans des escaliers, et stockez-les sur la tranche.wp-admin/upload.phpDe plus, cette opération fragilise énormément les plaques de placo, qui auront tendance à se casser le long des lignes de gravure. Faites-vous aider si jamais vous devez les déplacer sur une longue distance ou dans des escaliers, et stockez-les sur la tranche.


Troisième étape

Le ponçage

Le travail du placo à la dremel laisse des petits bourrelets autour des gravures à cause du carton. Pour s'en débarrasser, un petit ponçage s'est avéré nécessaire. Donc action sur la ponçeuse (ponçeuse à plâtre, je le rappelle, sinon vous allez la tuer) et sur le papier de verre pour les finitions.

J'ai également entamé l'étape de peinture à ce moment là.

Comme les plaques étaient présentées à plat; j'ai enduit tous les creux que je venais de graver avec la couleur de base de ma fresque, en l'occurrence "jaune provençal".

Comme vous pouvez le voir sur la photo, je n'ai pas hésité à déborder, pour être sûr de ne laisser aucune parcelle blanche par la suite.


Quatrième étape

La mise en peinture

Dans un premier temps, j'ai accroché la fresque sur le mur, à son emplacement définitif. L'objectif était de pouvoir attaquer la mise en couleur sans avoir à me soucier des raccords.

J'ai commencé la mise en couleur proprement dite par un assombrissement des creux en brun. J'ai dilué ma peinture pour la rendre très liquide et j'ai badigeonné correctement tous les sillons de ma fresque.

Je ne craignais pas de laisser de parcelles blanches, puisque cette partie de la fresque avait déjà été peinte de la couleur de base. Cela atténue les éventuelles erreurs, tout en gardant un certain lien entre les couleurs.

Un coup de rouleau par dessus, et les débordements sont devenus invisibles.

Prenez garde à ne pas mettre trop de peinture sur le rouleau, pour éviter de baver dans les creux. L'objectif est de bien faire ressortir les parties gravées

Malheureusement le résultat ressort mal sur les photos

Maintenant il faut donner de l'esthétique à la fresque, et lui faire perdre son aspect "monochrome"

J'ai commencé par reprendre mon pinceau et ma peinture brune, celle avec laquelle j'ai mis les creux en valeur, et j'ai repris tous les hiéroglyphes un par un

Je vous avoue qu'on est content quand cela se termine

La dernière étape de ce processus de fabrication est d'achever la texture

J'ai donc pris un pinceau, que j'ai trempé dans de la peinture blanche, puis je l'ai essuyé sur un chiffon pour enlever tous les solvants. L'objectif était de ne garder sur le pinceau que les pigments. J'ai ensuite brossé la fresque de manière inégale pour donner quelques couleurs aux personnages, et avoir une impression de texture sur le reste; comme je l'ai dit plus haut pour casser cet effet monochrome.

Une fois l'opération terminée avec le blanc, je l'ai recommencée avec le brun.

Le résultat est une fresque murale géante d'aspect vieilli


Merci d'avoir suivi ce tutoriel.

Si vous aussi vous avez une envie particulière, n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact et n'hésitez pas à nous rejoindre sur les réseaux sociaux facebook, instagram, pinterest ou youtube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *